NEON & TECHNIQUE #1 - Lexique





------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Néon
[du grec néos, nouveau] Gaz rare monoatomique et inerte chimiquement. Sa concentration est de l’ordre de 0,001% de l’air. Découvert en 1897 par Sir William Ramsay et Morris Travers. Symbole Ne.

Voir Gaz Rares
[NEON  & TECHNIQUE #2]

Ce gaz contenu à faible pression dans un tube muni d’électrodes et préalablement vidé et dégazé va s’ioniser sous l’effet d’une tension [Volts] et émettre une lumière rouge.
En 1910 les travaux de Georges Claude chimiste français, sur la décharge électrique au travers de gaz enfermé dans des tubes vont aboutir à l’invention du tube luminescent haute tension qui prendra le nom de tube au néon dès son utilisation au Grand Palais en 1910 et pour réaliser des enseignes lumineuses en 1912.


Illumination du péristyle du GRAND PALAIS, Paris - 1910
Salon de l’Automobile - Réal. PAZ et SILVA
Léon Gimpel


La couleur rouge est alors la plus utilisée car la plus voyante le jour ; les autres couleurs étaient obtenues en remplissant les tubes d’autres gaz ou de vapeurs métalliques.
[Hélium : blanc rosé / vapeur de Mercure : bleu clair]


SALLE WAGRAM - 1925
Léon Gimpel


Façade de la MAISON ROUGE, boutique de mode - 1925
Léon Gimpel






















Dans les années 30 avec l’apparition des poudres fluorescentes, les tubes luminescents vont devenir des tubes fluorescents haute tension avec un plus grand choix de couleurs et prendre le terme générique de néon. Les recherches d’André Claude vont permettre de concevoir des tubes fluorescents basse tension de lumière blanche et de les utiliser dans l’éclairage comme nouvelle source lumineuse [éléments standards remplaçables]. 

Aujourd’hui le mot néon est plus que galvaudé et désigne la moindre barre lumineuse qui va du tube fluorescent standard à la linolite incandescente de salle de bain et au cordon de LED colorées.
Il est aussi associé à des articles de mode tels que pull, jupe, chemisier et même vernis à ongles qui ont une apparence fluo.
Et pour finir le néon noir [lumière noire] est aussi un petit poisson d’eau douce originaire d’Amazonie.



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Tube néon haute tension à cathodes froides 
Produit pouvant être réalisé à l’unité et sur mesure par un artisan [verrier au chalumeau] à partir d’un dessin.

Le tube en verre droit est mis en forme à l’aide d’un chalumeau. Une électrode est soudée à chaque extrémité.
Le tube est alors traité avec un bâti de pompage :
dégazage du verre en portant celui-ci à une température de 320°C par bombardement ionique [tension jusqu’à 18 kVolts] tout en contrôlant la décharge dans le tube avec une pompe à palettes
dégazage des électrodes en portant leur température à 850°C
vide final du tube [10-3 mbar] permettant l’évacuation de ses impuretés
remplissage d’un gaz à basse pression [10 à 18 mbar]




Ce tube fonctionne en groupant les tubes [montage série] sous une tension élevée [transformateur de 1000 à 10000 Volts]
Pour un tube de 13 mm de diamètre rempli de néon, on compte 1000 Volts/mètre avec un courant faible de 25 milliampères

3 types de verre :
verre dur : borosilicaté [pyrex]
verre tendre : verre au baryum/strontium [remplace le verre au plomb]
            verre teinté masse : sodocalcique [verre de Murano]

6 diamètres de tube : de 6 à 24 mm, longueur de 1,50 à 3,20 m 

neon
Tube boro poudré

neon
Tube teinté masse
neon
Tube boro clair

Tube clair
Couleurs obtenues par la décharge du gaz [luminescence]
utilisation du tube transparent rempli avec du
néon : rouge
néon/argon/mercure : bleu clair

Tube poudré
Une trentaine de coloris obtenus par différents poudrages du tube [terres rares et triphosphore] activés par un mélange gazeux néon/argon/mercure [fluorescence]
15 blancs de 1900 à 10000°K, IRC jusqu’à 80 et 22 couleurs [Tecnolux]

Tube teinté masse et poudré
10 couleurs + lumière noire [Tecnolux]

Variété de formes du tubes suivant les compétences du verrier






Utilisé dans l’art dès 1923 par Sonia Delaunay, le tube néon devient depuis les années 60 un matériau usuel des artistes. Il permet des effets graphiques spectaculaires car il allie en même temps trait de lumière et couleur.
Il devient sculpture ou simplement composante de l'oeuvre dans différents courants artistiques de ces cinquante dernières années.


neon
Joseph KOSUTH
A Four Color Sentence - 1966
néon,136 x 7,3 x 6,4 cm



neon
Mario MERZ
Igloo de Giap - 1968
cage de fer, sacs de terre, tubes de néon,
batterie, accumulateurs, 120 x 200 cm



neon
Bruce NAUMAN
Mean Clown Welcome - 1985
neon tubing mounted on metal monolith, 72 x 82 x 13 inch



90 ans après Georges Claude et le Grand Palais, François Morellet irradie la façade du Jeu de Paume avec son installation de tubes néon rouge lors d'une rétrospective à Paris.


neon-jeu de paume-françois morellet
François MORELLET
Désintégration architecturale - 2000
néon, façade de la Galerie Nationale du Jeu de Paume - Paris


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Tube fluorescent basse tension à cathodes chaudes 
Produit industriel standardisé, manufacturé en grandes quantités par des firmes comme General Electric, Philips, Osram, Sylvania, Mazda.

Ce tube fonctionne en solo avec son alimentation sous basse tension [230 Volts]

Tube droit :
            T5 - Ø16 - 14 à 150 cm
            T8 - Ø26 - 36 à 176 cm
            T12 - Ø38 - 59 à 240 cm
            Différents blancs de 3000 à 6500°K, IRC jusqu’à 85
            6 couleurs : bleu - vert - rouge - jaune - rose - lumière noire
Gammes spéciales : germicide - croissance des plantes et des coraux - croissance des reptiles - piège à insectes - etc.

Tube circline : lampe circulaire T9 - Ø21 - Ø30 - Ø40

Tube en U : T8

Lampe fluocompacte : petit tube torsadé sur lui-même [remplace les lampes à incandescence]



Dan Flavin un des fondateurs de l’Art Minimal américain a conçu de nombreuses installations à partir de tubes fluorescents en incluant l’espace où elles sont présentées ; la lumière transformant le lieu de façon intense.
Flavin s’est limité à l’utilisation de tubes fluorescents standards par leurs formes, tailles et couleurs ainsi que de leurs réglettes, achetés dans le commerce.


fluo
Dan FLAVIN
The Diagonal Of May 25, 1963
(To Constantin Brancusi) - 1963
tube fluorescent jaune placé en diagonale,
244 cm







fluo
Dan FLAVIN
Untitled (To a man, George McGovern) 2 - 1972
tubes fluorescents blanc chaud, 305 x 305 cm




















fluo
Dan FLAVIN
Untitled (To Bob and Pat Rohm) - 1969
tubes fluorescents rouges, vert et jaune
placés en carré en travers d’un angle,
244 x 244 cm













fluo
Dan FLAVIN
Red And Green Alternatives (To Sonja) - 1964
tubes fluorescents rouges et verts, 244 cm









Dan FLAVIN
“Monument” 7 For V. Tatlin - 1964
tubes fluorescents blanc froid, 305 cm


Dan FLAVIN
Untitled
(To Helga and Carlo, with respect and affection) - 1974
tubes fluorescents bleu








Artiste chilien Iván Navarro utilise les tubes fluorescents différemment, de façon plus graphique.
Dans la série « Nowhere Man », il reproduit des pictogrammes qui renvoient à ceux créés par le graphiste allemand Otl Aicher pour les Jeux Olympiques de Munich en 1972.
Il conçoit aussi des sculptures de tubes fluorescents représentant des objets du quotidien comme des bancs, des fauteuils ou des échelles. Critiques politiques et sociales, ses sculptures lumineuses évoquent souvent la violence sous la dictature chilienne.


Iván NAVARRO
Nowhere Man VI - 2009
tubes fluorescents
Iván NAVARRO
Pink Electric Chair - 2004
tubes fluorescents

















------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Luminescence 
Sous l’effet d’une différence de potentiel de quelques kVolts, l’ionisation d’un gaz à faible pression dans un tube provoque un flux lumineux visible de la couleur du gaz employé. La lumière est produite par la collision entre les électrons qui se déplacent d’une électrode à l’autre et les atomes de gaz.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fluorescence
Utilisation du mercure [Hg] dans le mélange gazeux. L’ionisation de la vapeur de Hg produit un flux invisible de longueur d’onde dans la région des ultraviolets [2537 Angström] : luminescence de la vapeur de Hg.
Les poudres fluorescentes contenues dans le tube ont la propriété d’absorber ce flux d’UV de courte longueur d’onde pour le transformer en un flux lumineux d’une longueur d’onde plus grande visible dans le spectre de la lumière [déplacement de Stokes].
La lumière visible s’étend de 3800 Angström [violet] à 7800 Angström [rouge]. La couleur obtenue sera fonction de la substance fluorescente.

Voir Sir Gabriel Stokes
[NEON & TECHNIQUE #2]


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Température de couleur
[°Kelvin] C'est la température à laquelle il faut porter un corps noir pour qu'il ai la même couleur que le corps considéré. Elle permet par un seul nombre de caractériser la composition spectrale du rayonnement de plusieurs sources lumineuses.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Corps noir
C'est un corps qui absorbe tout le rayonnement qui tombe sur lui quel que soit la longueur d'onde de celui-ci. Un véritable corps noir est constitué par un corps creux dans lequel on a pratiqué une ouverture minuscule.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Indice du Rendu des Couleurs
[IRC] Donne une indication sur la capacité d'une source lumineuse à restituer les différentes couleurs du spectre de l'objet éclairé [de 50 à 100]. L'indice maximum 100 correspond à une lumière blanche qui possède un spectre à la foi complet et continu.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
[Crédits photographiques.]

E.G. / Etienne G.
Léon Gimpel - autochromes et plaques de projection - collection Société Française de Photographie, Paris
autres photos les artistes


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Articles [archives]

NEON & TECHNIQUE
#1 - Lexique

NEON & ART
#2 - Exposition Néon à la Maison Rouge
#3 - Exposition Martial RAYSSE au Centre Pompidou
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire